Comptabilité bancaire, Formation comptabilité bancaire - le CMC

Objectifs:
  • Distinguer les états financiers bancaires de ceux des entreprises non financières;
  • Se familiariser avec la codification comptable des établissements financiers;
  • Enregistrer de manière comptable les opérations bancaires.

Prérequis:
  • Comptabilité générale des entreprises.

Description:

La fonction comptable au sein des banques connaît de profonds changements en fonction des évolutions financières et réglementaires au Maroc.  À ce titre une mise à niveau des compétences est nécessaire.

Le CMC dispense une formation en comptabilité bancaire au Maroc, elle se destine à toutes les personnes souhaitant maîtriser les fondamentaux de la comptabilité bancaire et lire les états financiers bancaires, pour réaliser leurs missions professionnelles ou pour mieux collaborer avec les services comptables de façon transversale.

À l’issue de la formation, le participant sera parfaitement capable de maîtriser les schémas d’écritures comptables d’une banque et de réaliser des travaux de Reporting, distinguer les états financiers bancaires de ceux des entreprises non financières et enregistrer de manière comptable les opérations bancaires.

Formation en comptabilité bancaire au Maroc

Le secteur bancaire est l’un des secteurs les plus évolutifs au Maroc, c’est un secteur qui bouge perpétuellement avec les grandes mutations que connaît l’environnement économique et financier marocain et étranger. Le secteur bancaire marocain est considéré comme l'un des moteurs du développement de l'économie du pays et de sa prospérité, il est devenu dans une courte période un secteur moderne et efficace.

La privatisation d’un nombre important de banques avec la montée de la mondialisation a contraint ces dernières de s’armer de plus en plus afin de répondre efficacement à la concurrence acharnée causée par cette privatisation. Par ailleurs, plusieurs réformes ont été entreprises et d’autres projetés afin de mieux organiser et structurer le marché. Les réformes permettent entre autres de rendre les acteurs financiers plus impliqués dans les différentes activités économiques et garantir à leur clientèle plus de sécurité.

Bien qu’il existe en permanence des principes de comptabilisation et des méthodes d'évaluation qui caractérisent tout système comptable, l'activité bancaire, particulièrement complexe et en perpétuelle évolution, se caractérise par une comptabilité qui lui est propre : la comptabilité bancaire. Cette dernière a été conçue notamment pour permettre aux autorités de tutelle d'exercer un double contrôle : le suivi des instruments de la politique monétaire et la qualité de l'information sur les opérations de banque.

En ce sens, la comptabilité bancaire au Maroc, tout comme dans le reste du monde, revêt pour les établissements bancaires et de crédits un intérêt capital. Elle constitue une source d'information incontournable pour tous les acteurs concernés. Tout d'abord, l'information comptable est à la base du contrôle qu'effectue la banque centrale sur le système bancaire. Ensuite, elle permet aux tiers (Fisc, analyste financier, auditeur, agence de rating…) d'évaluer les performances de l’établissement. Enfin, la banque elle-même ne peut se passer de la comptabilité, source d'innombrables informations indispensables à sa gestion.

Depuis son lancement, le CMC Maroc assure la formation des cadres d’entreprises des secteurs public et privé, permettant de perfectionner les compétences. Le centre dispense une formation en comptabilité bancaire au Maroc, elle se destine à toutes les personnes qui doivent maîtriser les fondamentaux de la comptabilité bancaire et lire les états financiers bancaires, pour réaliser leurs missions professionnelles ou pour mieux collaborer avec les services comptables de façon transversale.

Le Plan Comptable des Etablissements de Crédit (PCEC), base de la comptabilité bancaire marocaine

La comptabilité bancaire a pour vocation d’appliquer les normes comptables spécifiques au secteur bancaire et de produire les états financiers de la banque à l’attention des autorités de tutelle, des investisseurs et de la direction générale. Depuis 1982, les banques marocaines ont été tenues d'appliquer le Plan Comptable Bancaire (PCB) institué par l'instruction du Gouverneur de Bank Al-Maghrib du 30 décembre 1981, relative au règlement comptable bancaire. C'est à cette date, que pour la première fois une normalisation comptable a mis fin à l'hétérogénéité des plans de comptes utilisés par les différentes banques.

C’est alors que le PCB a été remplacé par la suite par le Plan Comptable des Etablissements de Crédit (PCEC) à la suite d'une réflexion et d'une volonté commune ainsi que d'un travail engagé de tous les acteurs concernés. Ce nouveau plan comptable est l'une des pierres angulaires de l'ensemble des réformes qui visent à la modernisation du système financier marocain. Le PCEC traite de l’ensemble des opérations susceptibles d’être pratiquées par les établissements de crédit. Ces derniers ne peuvent évidemment pratiquer que les opérations qu’ils sont autorisés à effectuer. En ce sens, c’est le PCEC qui définit les principes fondamentaux de la comptabilité bancaire au Maroc.

Sont soumises aux dispositions du PCEC, les banques et les sociétés de financement telles qu’elles sont définies par le dahir portant loi n° 34-03 du 15 Moharrem 1427 (14 février 2006) relatif à l’exercice de l’activité des établissements de crédit et de leur contrôle. Et en tant que plan comptable sectoriel, le PCEC complète le dispositif comptable général instauré par la Loi n° 9/88 relative aux obligations comptables des commerçants et le Code Général de Normalisation Comptable (CGNC), en offrant aux établissements de crédit un référentiel totalement adapté non seulement à leurs activités actuelles, mais également aux nouveaux métiers.

Une formation en comptabilité bancaire pour maîtriser les fondamentaux

La formation en comptabilité bancaire au Maroc dispensée par le CMC constitue à la fois une initiation donnant une vision synthétique des approches comptables dans les établissements de crédit, mais aussi pour apprendre les techniques et méthodes rigoureuses permettant de piloter l’ensemble des travaux comptables d’une banque jusqu’à l’établissement des états financiers de synthèse. Elle est ouverte à tous responsables de la comptabilité des établissements financiers, ainsi que pour les personnes en charge du contrôle de ces établissements.

La formation a alors pour objectifs principaux de faire découvrir l’organisation du système comptable et les états financiers bancaires de la comptabilité bancaire au Maroc dans un premier temps. Il est alors par la suite question d’intégrer les principes généraux de la comptabilité bancaire. L’utilisation du plan comptable des établissements de crédit (PCEC) selon les règles du métier permet alors de  lire les comptes d'une banque en normes PCEC et de comptabiliser des opérations bancaires comptables courantes.

À l’issue de la formation, le participant sera parfaitement capable de maîtriser les schémas d’écritures comptables d’une banque et de réaliser des travaux de reporting. La formation en comptabilité bancaire du CMC est résolument tournée vers la pratique en gestion et comptabilité.

Somme toute, la fonction comptable au sein des banques connaît de profonds changements en fonction des évolutions financières et réglementaires ces dernières années. La profession comptable bancaire est un métier qui présente de nombreuses facettes, réclamant chacune une expertise tout en n’ayant qu’un seul objectif : transmettre des états financiers, des déclaratifs et des reportings internes ou externes conformes à la réglementation, tout en reflétant l’activité de l’établissement de telle sorte que le lecteur prenne de bonnes décisions. À ce titre, une veille permanente est exigée en vue d’incorporer les changements intervenus dans la structure de l’ensemble à consolider ou dans les principes, les méthodes et les procédures utilisées.

Lire la suite