Croissance, inflation, déficits : les prévisions du HCP pour 2019

2019 devrait être une année compliquée pour l’économie nationale. Les prévisions du Haut-commissariat au plan (HCP) ont été confirmées mercredi et tablent sur une croissance limitée à 2,9% au lieu de 3% en 2018, avec un niveau d’inflation en baisse situé à 1,2% en 2019 au lieu de 1,6% en 2018.
Source : L’Économiste
Posté Le : Jeudi 17 Janvier 2019

"Le ralentissement de la croissance économique en 2019 devrait se traduire par de faibles créations nettes d’emploi", a alerté Ahmed Lahlimi, le patron du HCP. Ainsi, le taux d’activité va légèrement reculer, entrainant une légère progression du taux de chômage (à 10,1% au lieu de 10% en 2018 et 10,2% en 2017). La demande intérieure continuerait toutefois tirer la croissance de l’économie marocaine avec une progression de la consommation des ménages et des administrations publiques. Les exportations devraient également progresser de 5% en dépit de la baisse de la demande mondiale adressée au Maroc, tempère le HCP.

De son côté, l’investissement commence à marquer un essoufflement significatif, explique le HCP. Ainsi, sa moyenne annuelle s’inscrit dans une tendance baissière, passant à près de 32,2% entre 2018 et 2019, après avoir été de l’ordre de 33,5% sur la période 2010-2017.

Quant au taux d’épargne nationale, il devrait se situer à 27,7% du PIB en 2019 au lieu de 28% en 2018 et 28,9% en 2017. Enfin, le taux d’endettement global continue d’augmenter, passant de 82% du PIB en 2017 à 82,2% en 2018 et à 82,5% en 2019. Même tendance haussière pour celui du Trésor qui augmenterait de 65,1% du PIB en 2017 à 65,8% en 2018 et à 66,1% en 2019.