Informel et numérique, deux batailles pour le commerce et services

Le Commerce et les Services sont deux secteurs moteurs de l’économie marocaine. À eux seuls, ils représentent 68,4% du Produit intérieur brut (PIB).
Source : Le Matin
Posté Le : Jeudi 9 novembre 2017

Le Commerce (11% du PIB) emploie environ 1,2 million de personnes, soit 12,8% de la population active du pays. Il est «caractérisé par une prédominance du commerce de proximité, qui constitue le principal canal de distribution des biens de consommation», déclare la Fédération du commerce et services (FCS) affiliée à la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM). Au total, ce secteur compte plus de 850.000 points de vente répartis à travers le Royaume.

Pour sa part, le secteur des services (57,4% du PIB) accapare 44,9% des emplois du pays. «L’enquête de la Fédération sur les besoins des entreprises du secteur de services en export a révélé une offre services importante (le conseil, la prestation d’étude, la prestation de certification, la formation et IT)», nous apprend la FCS. Avec une croissance annuelle moyenne de 2,3%, le secteur des services affiche une volonté manifeste d'ouverture sur le marché africain. Par ailleurs, des branches dans les services gagneraient à se développer. Créatrices d’emplois, ces branches sont liées par exemple aux services à domicile, dans le résidentiel médical et le tourisme médical également.

En 2016, le secteur du commerce marocain a réalisé 22,77 milliards de dollars d’exportations, selon l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Celles des services ont totalisé 15,37 milliards. Les exportations de biens et services affichent une croissance annuelle de 4,5% et représentent 34,7% du PIB. Pour leur part, les importations ont atteint 41,52 milliards de dollars pour les biens et 8,6 milliards pour les services. Les importations de biens et services enregistrent une croissance annuelle de 10,2% et représentent 45,1% du PIB.

Selon les derniers chiffres de la base de données des statistiques des Nations unies, en 2016, les voitures de tourisme et autres véhicules représentent 12,9% des exportations de biens. Les fils, câbles isolés, y compris les câbles coaxiaux arrivent deuxièmes avec 10,8%. Les engrais minéraux ou chimiques pèsent pour leur part 8% dans les exportations de 2016.