Le marché automobile national passe à la vitesse supérieure

Selon les derniers chiffres de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM), les livraisons cumulées sur les 11 mois de l’année s’élèvent à 154.811 unités, soit une croissance de 3,58%, à la faveur essentiellement des voitures importées montées (+3,78% à 132.590 immatriculations).
Source : Perspectives Med
Posté Le : Vendredi 7 décembre 2018

Les ventes de véhicules montés localement ont avancé de 2,37% à 22.221 unités, grâce à Dacia. Sur le seul mois de novembre, les ventes ont accéléré de 14,74% à 13.778 nouvelles immatriculations, dont 12.624 véhicules particuliers et 1.154 véhicules utilitaires légers écoulé.  Par marque, le groupe Renault totalise 42,86% de parts de marché à fin novembre, grâce notamment à la Dacia qui détient à elle seule 28,45% de part de marché et se maintient en première position en termes de ventes avec 44.036 unités, soit une hausse de 3,77% par rapport à 2017. Renault se maintient en deuxième position avec 22.308 immatriculations, réalisant une croissance de 8,55% pour une part de marché de 14,41%. Volkswagen, toujours à la troisième place du podium,   a enregistré 10.397 véhicules vendus, suivie de Hyundai et ses 10.131 véhicules neufs vendus depuis le début de l’année, en recul de 1,84% par rapport à la même période en 2017. Peugeot occupe la cinquième place avec 9.738 véhicules vendus à fin novembre, en hausse de 5,49% par rapport à 2017. Sur le segment premium, Mercedes occupe toujours la première place avec 3.462 voitures vendues et une croissance de 0,67%, suivie de BMW qui vient en deuxième position avec 2.402 véhicules écoulés les 11 premiers mois de l’année, enregistrant ainsi une hausse de 2,69% par rapport à la même période en 2017. Audi qui a cédé 2.201 voitures neuves à fin novembre 2018, occupe la troisième place sur ce segment avec une hausse de 3,87% de ses écoulements comparativement à la même période en 2017.