PLF 2019 : Ce qu'en pense le CMC

Le projet de loi de Finances 2019 affiche parmi ses priorités le soutien à l’investissement privé et à l’entreprise, la stimulation de la croissance et le renforcement des politiques sociales. C’est ce qui ressort du dernier bulletin thématique du Centre marocain de conjoncture (CMC) intitulé : «Enjeux de la loi de Finances 2019».
Source : Le Matin
Posté Le : Jeudi 22 novembre 2018

De même, le PLF fait de la restauration des équilibres macroéconomiques et de la maitrise de l’endettement une priorité. Il se présente donc comme un budget dédié à la réalisation d’objectifs hybrides à vocation sociale et de soutien à l’économie. Le projet de Budget a accordé la priorité aux programmes sociaux dans les domaines de l’enseignement, de la santé et de l’emploi, tout en soutenant les programmes dédiés à la protection sociale. Ceux-ci ont pour objectifs de réduire les déficits sociaux et de lutter contre les disparités territoriales.

Le CMC a souligné que le Budget prévisionnel de l’exercice 2019 met l’accent sur la dimension sociale des politiques publiques. Objectif : faire face aux déséquilibres persistants en matière de revenus, d’emploi et de niveaux de vie.   S’agissant du volet économique, le PLF table sur la poursuite de l’effort de transformation structurelle et de diversification productive à travers l’accélération des programmes de développement sectoriels.  Enfin, le CMC considère que la consolidation des différents effets attendus de la programmation budgétaire pour l’année 2019 conduira à un effet limité sur l’activité économique.