Prospective de croissance : Le CMC s’interroge les perspectives dans le Royaume

Dans ce spécial qui traite de plusieurs axes, dont la hausse des cours de l’énergie au niveau mondial, le cadrage budgétaire pour l’après pandémie, les attentes post pandémiques des opérateurs économiques, la redynamisation de l’entreprise et de l’investissement, ainsi que les relations Maroc-Union Européenne, le CMC relève que le cadrage budgétaire envisagé...
Source : PerspectivesMed
Posté Le : Vendredi 19 novembre 2021

Bénéficiant du redressement progressif de l’activité après la forte contraction liée à la crise sanitaire, ce programme vise le renforcement de la dynamique de croissance à la lumière des orientations consignées dans le nouveau modèle de développement. Les choix budgétaires pour l’année 2022 devront ainsi s’articuler autour des objectifs prioritaires de redynamisation des secteurs productifs, du développement des mécanismes de protection sociale, de la réforme du secteur public et du renforcement du capital humain, précise le CMC. Tout en notant que la réalisation de ces objectifs nécessitera « la mobilisation d’importantes ressources » dans le cadre de la nouvelle approche du modèle de développement. Concernant la crise énergétique mondiale, le Centre relève que le monde traverse actuellement une crise énergétique majeure, notant que des déséquilibres entre une demande boostée par la reprise économique et une offre sous contraintes expliquent la hausse des cours. Cette tendance devrait se poursuivre au cours des mois à venir selon les prévisions, estime la même source.