Trafic portuaire : L’activité s’accélère de 7,2% à fin septembre

L’activité portuaire a toujours le vent en poupe. Au terme des neuf premiers mois de l'année, le trafic dans les ports marocains gérés par l’Agence nationale des ports (ANP) a, en effet, progressé de 7,2%, enregistrant plus de 62,2 millions de tonnes, selon les dernières statistiques publiées par l’ANP.
Source : Le Matin
Posté Le : Mercredi 15 novembre 2017

Ce flux est porté notamment par les exportations qui se sont accrues de 26,3%, avec un volume de plus de 23,49 millions de tonnes. Cette croissance n’a, toutefois, pas profité au cabotage export qui a accusé une baisse de 13,3%, avec un volume de 822.485 millions de tonnes.

En revanche, les importations continuent de régresser, affichant une contreperformance de -1,6%, avec un volume de 36,06 millions de tonnes à fin septembre dernier et un cabotage import qui stagne (0,04%) à un peu plus de 1,81 million de tonnes.

Par produit, le trafic des phosphates et dérivés poursuit sa nette reprise, portant au terme des neuf premiers mois de 2017 sur un volume global de 8,22 millions de tonnes, en accroissement de 41,6%, selon l’ANP.

Les exportations des agrumes et primeurs se sont également bien comportées, affichant un bond de 41%.

L’activité est aussi boostée par le trafic sur l’ammoniac (36,5%), l’acide phosphorique (18,3%) et les engrais (28,9%), au moment où les statistiques font état d’une évolution modeste du trafic des hydrocarbures (1,6%).

Le trafic des produits sidérurgiques a nettement régressé (-36,7%). Idem pour les importations de céréales qui se sont repliées de 20,2% à 5,15 millions de tonnes.

Par ailleurs, la hausse du trafic a profité à une bonne partie des ports, notamment ceux de Tan Tan (45,5%), Tanger-Ville (14,8%), Casablanca (12%) et Jorf Lasfar (11,1%). Par contre, le port de Nador a régressé de 26% et Laâyoune de 15,6%.